Ouzeri – Mezze dignes de l’île du plaisir

Quand on pense à de la bouffe grecque à Montréal, on s’imagine plus souvent qu’autrement devant des gyros, de la salade grecque ou un bol d’olives kalamata. Les Grecs ont pourtant une gastronomie qui dépasse ces plats – quand même délicieux – et le Ouzeri est l’endroit parfait pour la découvrir.

C’est au coin de St-Denis et Gilford qu’on trouve ce restaurant qui semble petit de l’extérieur, mais qui peut accueillir pas mal de monde grâce à son deuxième palier. On apprécie tout de suite la touche grecque qu’apporte les assiettes aux couleurs dépareillées et l’ambiance au niveau sonore juste assez élevé. On se laisse guider par le serveur à travers la carte des vins qui comportent autant de surprises grecques que de classiques «vins à 15$» de la SAQ. Le plus beau en ce qui concerne le vin, c’est qu’on peut déjà apprécier notre premier verre autour de mini mezze offerts par le resto : quelques olives, des champignons marinés, de l’hummus et des keftedakia (des petites boulettes de viande dans de la sauce tomatée).

Mini mezze

Justement, côté bouffe, bonne chance. Le menu est immensément long, composé autant de mezze que de plats végétariens, de viande, de fruits de mer, de pâtes et de salades, qui ont tous l’air plus délicieux les uns que les autres. Mon king de la soirée fut le calmar frit, so tendre comme j’ai jamais vu ça, servi avec une tzatziki épaisse et savoureuse. La kopanisti, une trempette de feta épicée, était salée avec un petit kick épicé, absolument succulente avec le vin blanc. D’ailleurs, si vous choisissez une de leurs nombreuses trempettes, je vous recommande fortement de prendre aussi leurs pitas bien moelleux, qui se rapprochent plus du pain naan que des pitas qu’on connaît ici. Du pain de miche est servi à tout le monde, mais c’est pas le meilleur ami des trempettes. Finalement, le saganaki, un fromage flambé à l’Ouzo, est clairement un incontournable de la carte, que je vous suggère tout de même de partager à plusieurs parce que c’est intense longtemps.

Oh so good calmars frits

Kopanisti (trempette de feta épicée)

Pitas de la vie

Saganaki (fromage flambé à l’Ouzo)

Champignons marinés zéro caoutchouc miam

Comme on a manqué d’appétit pour prendre encore huit autres plats, je devrai obligatoirement retourner au Ouzeri pour goûter à leur pieuvre, à leur salade grecque et à un de leur plat de pâtes, dont j’ai entendu mille commentaires positifs. Pour avoir pris une bite de saucisses, je ne dirais pas non à un repas de merguez en plus!

Ce qu’on a pref : Que les cooks réussissent à tenir un menu aussi varié sans compromis sur la qualité
Ce qu’on a moins pref : On n’a pas eu droit à la danse et au cassage d’assiette d’anniversaire, pour lesquels l’endroit est reconnu! Peut-être la prochaine fois ;)
Budget : jeune professionnel$$

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s