Tapeo – Encore meilleur que dans mes souvenirs

Le restaurant Tapeo est l’un des premiers real deal restaurants que j’ai essayé dans ma vie de jeune adulte débutant dans le monde des porcelets. Dernièrement, j’ai fait visiter mon quartier à mes collègues en passant bien sûr par les joies de la nourriture, et c’est à ce divin resto de la rue Villeray qu’on s’est arrêtés pour le souper – fallait bien que je renouvelle l’expérience. L’endroit à la déco simple et chaleureuse est toujours bien vivant, même un très nowhere mardi soir. Comme nous avions réservé et que nous étions un groupe, nous avons eu droit à la très nice table des chefs, située un peu en retrait au fond du resto et donnant accès à une grande fenêtre qui nous permet de voir les cooks en action.

Comme le nom du resto le laisse deviner, au Tapeo, on sert principalement des tapas (ou une giga paella pour deux). Autant pour les tapas froids que pour les chauds, on a vraiment l’embarras du choix. En tant que groupe, on nous a proposé (à mon plus grand bonheur) le menu dégustation. Tout était à se pitcher sur les murs. Le ceviche de pétoncles gin tonic” était oh so frais, le tartare de boeuf croustillant excitait mes papilles, et la tortilla espagnole m’a absolument prise au dépourvu – la petite sauce sur cette genre de tarte aux patates et oeufs redonnait ses lettres de noblesse à ce plat si simple.

Sorry pour le pas-de-photo de ces tapas, on s’est lancés sur les assiettes comme si nos vies en dépendaient.

Le service chaud était tout aussi succulent. Les crevettes à l’ail étaient dodues et la texture était parfaite, et tout le monde a capoté sur les asperges du Québec grillées et toppées de fromage manchego. De mon côté, la poêlée de champignons qui goûtait l’érable, servie avec un oeuf coulant, a comblé mon coeur de champi lover. Et les churros. Omg les churros. J’ai jamais vu du monde continuer à manger de même tout en n’ayant plus de place pour encore de la bouffe (c’pas tant vrai, Caron pi moi on fait toujours ça).

Je suis allée au Tapeo avec une quinzaine de dudes affamés et pour 45$, nous avons mangé à en exploser. Donc, à ceux qui craignent de manquer de nourriture parce que des tapas, ça look petit : cessez. Sur ce, vive Marie-Fleur St-Pierre et ses amis ; ils sont clairement les kings de la cuisine délicieuse. A1 pour la bouffe et le service royal.

Ce qu’on a pref : omg tout.
Ce qu’on a moins pref : fuck all
Budget : jeune professionnel$$ si tu manges normalement, fonctionnaire$$$ si t’y vas all in

Et l’aperçu de nos millions de tapas – sans les froids parce que t’sais :

Crevettes à l’ail

Asperges du Québec grillées

Poêlée de champignons

Morue d’Islande et riz noir (à l’encre de seiche)

Poulet Romesco

Porc à la sauce délicieuse

Churros

Choco-nougat

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s